Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 Jul

Caractéristiques de la photo animalière

 - Catégories :  #progresser

Comment faire de la photo animalière ?

Faire de la photo animalière demande une grande dextérité. Car effectivement, comme pour la photo de sport, elle nécessite une grande vitesse d’exécution ainsi qu’un équipement très performant. Il est donc indispensable de bien connaitre son appareil pour pouvoir la manier en toute facilité.

Avant de se lancer dans une expédition pour une photo d’animaux, mieux vaut avoir une bonne connaissance de la nature, du terrain, des mœurs des animaux. Vous êtes sûrs de ne pas rentrer les mains vides.

Des réglages au millimètre

Dans la photo animalière, il faut aussi maîtriser le côté technique, notamment le réglage impeccable de l’appareil photo. Pour l’équipement tout d’abord : utilisez un boitier reflex avec un auto-focus. Celui-ci permet une bonne réactivité surtout quand la lumière est faible pour la photo en sous bois et suivi d’un 3D. Un bon mode rafale est tout aussi nécessaire. Eventuellement, vous pouvez utiliser un pied et mettre des vêtements discrets et confortables.

La balance des blancs doit se faire en automatique ou en pré-réglage pour l’extérieur. Pour le sujet principal, préférez la mesure spot ou potentiellement, la mesure matricielle/multizone.

Pour obtenir une image bien nette, il faut utiliser une vitesse rapide, soit entre 1/250s et 1/500s. Cette vitesse doit dépendre des mouvements de l’animal. Quant à l’ouverture, il faut

trouver la plus grande pour pouvoir utiliser une vitesse rapide. Pour cela, et pour avoir une meilleure qualité et une meilleure profondeur de champ, vous pouvez fermer un ou deux diaphragmes.

Un bon photographe doit aussi savoir gérer la lumière. Si vous deviez profiter d’une lumière naturelle, travaillez le matin ou le soir, car elle y est généralement plus belle. Il faut simplement l’adapter avec les mœurs de l’animal. Si vous préférez par contre la lumière artificielle, faites attention, car un flash puissant fera fuir l’animal.

Des plans serrés

Pour la composition, pensez à laisser un peu d’espace devant le sujet. Le but consiste à ne pas donner l’impression qu’il va se heurter sur le bord de l’image. Effectuez des plans serrés ou cadrez plus large en insérant l’environnement.

Une méthode de mise au point est à respecter pour obtenir une zone de netteté. Optez ainsi pour le mode semi-auto du type zone sélective. Enfin, en ce qui concerne la gestion de la profondeur de champ ou PDC, d’une taille plus grande, elle rendra l’environnement plus net. Si par contre elle est plus petite, elle mettra en valeur un élément particulier.

A voir aussi

https://boutique.fujifilm.fr/appareils-photo.html

http://fotoanimaliere.canalblog.com/

À propos

Tout sur la photographie ! Du débutant aux confirmés